La figure stylisée et hybride est l’élément central de mon travail.

Ces « portraits imaginaires » se décomposent en formes géométriques, jouent sur des volumes qui structurent les différentes influences (Afrique, cubisme, Gaudi...)

Le mélange des matières fragmente la figure pour la recomposer en une mosaïque d’effets et de couleurs.

L’accent est mis sur l’axe des figures dans une fausse symétrie.

L’œil invite au regard, la bouche au dialogue.

Cette figuration poétique et joyeuse évoque les histoires fantastiques de notre enfance.

Ce sont des contes visuels que chacun peut s’approprier.